Devenir orthodontiste : opportunités et besoins

Depositphotos_16793281_xl

 

Devenir orthodontiste : une Opportunité professionnelle

Ces dernières années, le manque de spécialistes en orthodontie constitue un véritable problème de santé publique.

Le nombre de spécialistes diplômés des Universités françaises qui peuvent devenir orthodontistes a été réduit cours de ces 30 dernières années. Dans les années 80, le nombre annuel de diplômés du CECSMO était de 80, il est maintenant réduit à 51 Internes en Orthodontie pour toute la France. Pourtant la population a non seulement augmenté mais l’audience des traitements orthodontiques s’est multipliée du fait d’une prise de conscience de l’importance de lorthodontie dans l’esthétique du sourire et la santé bucco-dentaire. La demande en soins s’est accrue.

Enfin, des traitements plus discrets, confortables et courts ont créé une véritable explosion de la demande de l’orthodontie chez adulte.

L’ESO, dont l’enseignement correspond à celui  du feu CECSMO et de l’internat en Orthodontie, apporte toute la connaissance fondamentale, pratique et clinique aux étudiants permettant à ceux-ci d’apprendre à fond une réelle profession.

 

Des objectifs de carrière supplémentaires

Du fait de ces changements, il existe une opportunité unique et un besoin croissant de soins en orthodontie par des professionnels ayant reçu une formation approfondie de cette discipline.

L’Ecole Supérieure d’Orthodontie s’adresse :

  1. Aux chirurgiens-dentistes qui veulent donner une nouvelle impulsion à leur carrière à travers une pratique exclusive de l’orthodontie.
  2. À ceux qui souhaitent développer leurs compétences d’omnipraticiens à travers la pratique de l’orthodontie.
  3. Aux pédodontistes désireux de pouvoir également accompagner leur jeune clientèle dans leurs besoins en traitement orthodontiques.
  4. Aux stomatologues qui désirent élargir leurs compétences à l’ODF, adjoindre à leur spécialité de stomatologie un exercice de l’orthodontie.

 

Une profession en pleine révolution

Jamais l’orthodontie n’avait évolué aussi rapidement. L’imagerie tri-dimensionnelle, les impressions 3D, les gouttières thermoformées, les connaissances croissantes sur la croissance cranio-faciale, la stimulation chirurgicale mini-invasive des gencives et des procès alvéolaires, les matériaux de pointe du type thermiques, à mémoire de forme, des arcs en Nickel-Titane, la facilitation des glissements par les brackets auto-ligaturants  et aussi  les simulateurs visuels de traitement de type ClinCheck ou Dolphin Imaging sont autant de facteurs qui augmentent nos moyens thérapeutiques et qui créent la demande. Les traitements sont plus confortables, plus esthétiques, plus rapides.

Tous ses changements sont en train de révolutionner la pratique de l’orthodontie en augmentant la précision des traitements et en facilitant le travail du praticien.

L’ESO est engagée à enseigner une Orthodontie à la pointe de l’innovation pour que nos étudiants relèvent avec enthousiasme et passion les opportunités d’une orthodontie de demain résolument innovante et efficace.

© 2015 ESO - Ecole Supérieure d'Orthodontie - Tous droits reservés