Témoignage d’Emeline M., 3ème Année

InterviewCommentaires fermés sur Témoignage d’Emeline M., 3ème Année

 

Quelle était votre situation quand vous avez commencé l’école ?

J’étais thésée depuis le mois de juillet et commençais une collaboration dans un cabinet d’orthodontie.

Qu’est-ce qui vous a donné envie au départ d’apprendre l’orthodontie? Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier? Qu’est-ce qui vous a plu sur l’orthodontie pendant vos études?

J’ai eu envie d’être orthodontiste à la suite de mon traitement d’orthodontie il y a 15 ans chez le Docteur avec qui je travaille actuellement. Elle m’a donné l’opportunité de faire plusieurs stages d’observation chez elle, a suivi mes études en dentaire, puis m’a proposé il y a deux ans de m’enseigner la clinique en parallèle de ma formation à l’ESO. Ce qui me plaît dans ce métier, c’est de rendre un joli sourire au patient tout en lui rendant service pour sa santé. Je suis fascinée par le fait de pouvoir agir sur l’évolution des tout-petits. Pendant mes études, j’ai adoré les cours de biomécanique qui nous permettent de comprendre ce que l’on fait et qui nous donne à réfléchir pour nos stratégies de traitement.

Qu’est-ce qui vous plaît sur le métier maintenant que vous le pratiquez ?

D’un point de vue pratique : comprendre la biomécanique pour mettre des stratégies en place. D’un point de vue personnel : la reconnaissance des patients ou de leurs parents, la relation que j’ai avec les petits.

Comment se sont déroulées les étapes de votre progression ? Avez-vous eu un déclic au cours de votre formation qui vous a donné confiance ?

J’ai commencé à pratiquer l’orthodontie dès le premier mois de formation à l’ESO en septembre 2016, de façon exclusive dès le départ puisque j’ai eu la chance d’être en collaboration dans un cabinet d’orthodontie. Les premiers mois, j’étais toujours accompagnée par l’orthodontiste avec qui je travaille, que ce soit dans l’élaboration des plans de traitement ou au fauteuil. Puis j’ai travaillé quelques jours seule au fauteuil à partir de l’été 2017 (mes plans de traitement étaient toujours validés par elle). Depuis janvier 2018, j’ai repris la patientèle du Docteur qui travaille avec moi à temps partiel jusque début juillet. J’élabore mes plans de traitement seule, et demande un avis quand cela est nécessaire au Docteur et/ou à l’ESO à l’occasion des séminaires cliniques. Tout s’est fait progressivement pour moi, j’ai senti par moments que je « franchissais des paliers », mais je ne peux pas dire que j’ai eu un déclic.

Comment l’école vous a-t-elle aidé dans cette prise de confiance et dans votre progression ?

Grâce à l’école, j’ai acquis des bases théoriques solides. Cela est rassurant de savoir que si un cas difficile se présente, on pourra en discuter avec les camarades de promotion, et se faire conseiller par des orthodontistes qui ont de l’expérience.

Quelles sont vos réussites dans votre vie professionnelle aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je pratique l’orthodontie exclusive dans ma ville d’origine, et je succède au Docteur qui m’a donnée envie de faire ce métier et qui m’a transmis ses connaissances. Je ne pouvais pas rêver mieux !




Je souhaite en savoir plus

Laissez vos coordonnées pour toute question et nous vous rappellerons au plus vite.

© 2015 ESO - Ecole Supérieure d'Orthodontie - Tous droits reservés