L’EOP devient l’ESO

UncategorizedComments Off on L’EOP devient l’ESO

2

I – D’une Idée à une Ecole : la Création de l’Ecole d’Orthodontie de Paris

L’Ecole d’Orthodontie de Paris devenait en septembre 2014 la première formation privée d’ODF pensée, construite non pas comme une école ou une formation continue classique mais comme une Grande Ecole d’Ortho. Une formation ambitieuse dédiée aux chirurgiens-dentistes.

  1. Faire face à la pénurie d’orthodontistes en France. Seulement 50 internes sortent chaque année alors que la demande nationale est en plein expansion.
  2. Donner un moyen aux dentistes et aux stomatologues de se spécialiser en orthodontie et d’apprendre cette discipline.
  3. Créer une alternative crédible à l’enseignement supérieur avec une formation dont le programme académique reprend les grandes lignes de l’enseignement universitaire.

 

Tous les traitements

Au-delà de cela, c’était également un moyen de repenser en profondeur l’enseignement universitaire, de développer la pratique d’une orthodontie de l’excellence tournée vers la révolution du digital (scan tridimensionnel, impression numerique des bagues et aligneurs) les traitements rapides, et l’apprentissage de TOUTES les méthodologies modernes de traitement (orthodontie Invisible, orthodontie linguale, vis d’ancrage, orthodontie chirurgicale).
Mais aussi de créer un véritable projet pédagogique qui puisse restituer cette connaissance dans le cadre d’une formation en alternance, une semaine par mois pendant trois ans auprès de praticiens qui travaillent dans leur cabinet.

Le comité scientifique de l’Ecole d’Orthodontie de Paris s’est composé d’anciens universitaires, Professeurs et Assistants de toute la France venus témoigner leur intérêt pour l’EOP, et à trouver du plaisir à travailler dans ce cadre.
Certains orthodontistes connus pour leurs compétences cliniques se tournent vers nous à présent pour former des étudiants dans le cadre d’un stage ou d’un recrutement après leurs études. Il se crée ainsi une véritable coopération dans laquelle tout le monde trouve son intérêt.

Le plus édifiant est de voir nos étudiants mois après mois gagner en connaissances; en confiance, et développer leurs aptitudes au diagnostic et au traitement. Les voir traiter leurs premiers cas sous le regard attentif et les conseils permanents de l’équipe enseignante et commencer à développer leur propre patientèle, leur cabinet, leur carrière avec enthousiasme, patience et résolution.

 

Chapitre II – Pourquoi changer de nom

Tous les traitements (2)

A. Des nouveautés de poids

Le changement de nom est intervenu dans la lignée de deux éléments : Le premier est l’enrichissement de l’Ecole à travers une double initiative. Deux nouveautés ont été apportées au programme renforçant la promesse d’excellence de l’Ecole :

1) Le développement d’un système de mentorat

A chaque étudiant est désigné un professeur responsable. L’étudiant peut le consulter en permanence pendant sa scolarité. En plus des travaux pratiques et dirigés, cette responsabilité claire permet à l’étudiant de bénéficier de l’expérience du corps enseignant dans le diagnostic et traitement des cas cliniques en cabinet. Ce système apporte un regain de sérénité, de confiance et une validation permanente.

2) La Formation Clinique

La deuxième innovation est la qualité de la formation clinique. L’enseignement théorique donne les clés de la compréhension, des concepts clés, l’assimilation des notions permettant d’appréhender un cas avec précision et exactitude. Mais c’est la pratique qui permet aux étudiants de s’approprier le geste, d’appliquer immédiatement ses connaissances dans le plan de traitement et d’être le responsable du patient qu’il a devant lui.
Nous avons mis en place une collaboration unique en son genre avec une clinique partenaire. Chaque étudiant entrant en 2ième année suit pendant deux ans des patients sous le regard attentif d’un professeur. Chaque session regroupe 3 étudiants. Les responsabilités de chaque élève sont claires et le « kilométrage » thérapeutique emmagasiné est unique. Au-delà de la formation clinique en soi, c’est tout le fonctionnement d’un cabinet d’orthodontie qui devient familier : de l’accueil des patients, au traitement au rôle des assistantes dentaires. Les logiciels spécifiques, la comptabilité et la gestion deviennent aussi familiers.
Un bon cabinet est une mécanique de précision, une véritable horloge ou toutes les composantes sont importantes.

B. Mieux afficher notre ambition

Fort de ces deux innovations, l’Ecole change de nom.
Le nom choisi affiche avec fierté notre projet d’excellence.
Le logo, les couleurs choisies, le nom en soi sont autant d’indicateurs d’une volonté de continuer dans cette voie et de continuer à innover.
Cette année nous avons reçu une nouvelle promotion d’étudiants et si la sélection devient de plus en plus difficile du fait de la qualité et du nombre des candidatures, notre but est plus que jamais de les accompagner dans leur volonté de progresser, de répondre à leur soif d’apprentissage pour développer leurs connaissances

L’ESO sera le partenaires privilégié de leur croissance dans cette discipline qui nous passionne et qui vit une véritable révolution scientifique et sociétale.

 

Dr Jean-Jacques Aknin
Fondateur et Directeur Pédagogique de l’ESO (anciennement EOP)

 

Avancer avec l’ESO

  1. Retourner sur l’ancien site de l’Ecole d’Orthdontie de Paris, cliquer ici
  2. Pour déposer votre candidature, appuyer sur ce lien
  3. Pour en savoir plus sur l’Ecole Supérieure d’Orthodontie, rendez vous sur la page d’accueil

© 2015 ESO - Ecole Supérieure d'Orthodontie - Tous droits reservés