Interview du Dr Gilles Bourgoin

UncategorizedComments Off on Interview du Dr Gilles Bourgoin

Presentation du Dr Gilles Bourgoin

Pouvez-vous vous présenter Professeur Bourgoin ? Quelle est votre formation ? Quels sont vos titres universitaires ?

Après avoir fait mes études dentaires à Paris je suis parti en Amérique du Nord étudier l’orthodontie qui, à l’époque, était extrêmement différente de celle enseignée en Europe. C’est là que j’eu la chance d’être l’étudiant de Charles Burstone qui allait influencer toute ma vie professionnelle par sa créativité et la rigueur de son raisonnement. Après avoir terminé ce cycle par un diplôme de Master of Science in Orthodontics à l’Université de Montréal je suis revenu à Paris et ai passé les certificats et la thèse nécessaires au Doctorat en Sciences Odontologiques.

Je me suis alors tourné vers l’enseignement à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V où j’ai été Assistant puis Professeur de 2° grade, étant responsable du CECSMO pendant de nombreuses années.

J’ai ensuite démissionné de l’Education Nationale pour me consacrer à ma pratique privée qui est devenue réservée exclusivement aux traitements d’adulte.

 

Méthodes d’enseignement

Vous êtes un spécialiste de la biomécanique orthodontique. Quelles sont vos méthodes d’enseignement ?

Après avoir expliqué les principes de base indispensables je présente leur application à partir de situations cliniques plus parlantes que l’exposé de raisonnements abstraits.

Ces situations peuvent être étudiées de deux manières :

  • uniquement qualitativement grâce à leur assimilation à l’un des trois équilibres classiques de système de forces
  • d’une manière plus précise par une mesure quantitative obtenue en  remplissant  un tableau d’équilibre des forces et moments.

L’apprentissage de la biomécanique permet donc aux étudiants qui le souhaitent de devenir des orthodontistes plus aptes à effectuer le bon diagnostic et à réaliser des traitements efficaces et performants.

Importance de la Biomécanique

Dans l’étude d’une stratégie thérapeutique pouvez-vous expliquer pourquoi toutes les notions de mécanique doivent être parfaitement connues ?

Il y a deux manières de faire de l’orthodontie :

  1. Appliquer les recettes de traitement fournies par les promoteurs de telle ou telle technique multi attaches. Les résultats sont bons si l’on se trouve face à une situation répertoriée mais le praticien sera désarmé face à une situation atypique ou à un imprévu créant un effet secondaire non anticipé. Ceci aboutit à une augmentation de la durée de traitement et à des mouvements de va et vient pouvant être nuisibles à l’intégrité de l’os et de la racine. Parfois l’échec n’est pas rattrapable.
  2. Connaitre et appliquer les principes de mécanique orthodontique. Ceci permet :
    • d’anticiper l’apparition d’effets secondaires et de les neutraliser avant même qu’ils ne se produisent
    • de pouvoir utiliser un appareil inconnu en prévoyant ses avantages et ses défauts sans se fier uniquement aux affirmations venues de l’extérieur.
    • de traiter sans mouvements parasites les cas asymétriques ou mutilés pour lesquels n’existent pas de plans de traitement préétablis.

Rôle des vis d’ancrage

Avec l’évolution des techniques et des biomatériaux, avec l’apparition d’auxiliaires thérapeutiques tels que les vis d’ancrage, les mouvements parasites sont-ils mieux maitrisés ?

L’apparition des vis d’ancrage a été une révolution en orthodontie. Toutes les techniques fixes avaient été conçues pour lutter contre la perte d’ancrage grâce à la préparation d’ancrage, aux forces différentielles ou à la notion d’ancrage cortical avec, en complément, l’emploi de forces extra-orales.

Les vis d’ancrage créent un point d’appui stable, évitant ainsi les problèmes d’action-réaction qui nécessitaient des contre-mesures plus ou moins complexes. Leur localisation extrêmement variée donne la possibilité d’avoir des lignes d’action de forces totalement inédites. Leur faible volume et l’absence  de demande de coopération rendent cet auxiliaire facilement acceptable et presque indispensable pour les traitements d’adultes.

 

Aligneurs invisibles et biomécanique

Nous avons vu que, maintenant, des traitements par aligneurs sont très largement diffusés. Pensez-vous que la connaissance de la biomécanique soit indispensable pour mener à bon terme ces traitements par aligneurs qui paraissent être des techniques simplifiées ?

Aligneurs Invisalign et Biomecanique en Orthodontie

Tout dépend des objectifs que l’on se fixe. Les aligneurs alignent !  Cela permet de traiter avec un minimum d’efforts intellectuels et peu de temps au fauteuil beaucoup de cas simples si la coopération du patient est bonne. Les cas complexes deviennent  très difficiles à traiter (et très onéreux). Les objectifs de repositionnement précis des incisives dans le profil et de placement des dents dans des zones de stabilité, critères de qualité d’un traitement, sont souvent hors de portée de cette technique.

 

 

 

 

© 2015 ESO - Ecole Supérieure d'Orthodontie - Tous droits reservés